ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

La révolution russe

Histoire critique et vécue -Suivi de Le fascisme rouge


« Non, Lénine et ses camarades ne furent jamais des révolutionnaires. Ils ne furent que des réformistes quelque peu brutaux qui, en vrais réformistes, recoururent toujours à de vieilles méthodes bourgeoises. Ils n’avaient aucune confiance dans la vraie révolution et ne la comprenaient même pas. »

Dans La Révolution russe, le théoricien libertaire Vsevolod M. Eichenbaum, dit Voline (1882-1945), brosse un tableau synthétique de l’histoire de la Russie, de 1825 à 1934. En termes simples, il rend toute son ampleur à un processus révolutionnaire complexe dont les grandes étapes, en 1905 et 1917, ont été marquées par la spontanéité et l’intervention populaires.
Également reproduit, l’article « Le fascisme rouge » caractérise le destin d’une révolution manquée qui, dès l’accession au pouvoir des bolcheviks, pratiqua à grande échelle une féroce répression.
Cet ensemble – jamais réédité – combine précocité et lucidité de l’analyse pour comprendre l’échec du « socialisme » autoritaire en Russie et éviter de confondre, comme on l’a fait durant des décennies, le long processus d’émancipation contre l’absolutisme avec le capitalisme d’État qui en a résulté.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net