ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

PROCHAINS DÉBATS

Le mardi 28 mars 2017 à 19h30
LE CENTRE DU MONDE & SOEURS VOLÉES

A l’occasion de la venue d’Emmanuelle Walter en France, le CSIA-Nitassinan et la librairie Quilombo vous convient à venir l’écouter présenter ses deux livres parus aux éditions Lux - Sœurs volées et Le Centre du monde, dès 19h30 à la librairie (23 rue Voltaire, Paris XIe, m° Rue des boulets/Nation).

A l’occasion de la venue d’Emmanuelle Walter en France, le CSIA-Nitassinan et la librairie Quilombo vous convient à venir l’écouter présenter ses deux livres parus aux éditions Lux - Sœurs volées et Le Centre du monde - et la situation des Autochtones au Québec et au Canada le mardi 28 mars 2017.

http://www.csia-nitassinan.org

Au début de l’été 2015, Emmanuelle Walter a sillonné la Baie-James québécoise, guidée par un enfant du pays, le leader cri Romeo Saganash. Ce rescapé des pensionnats, négociateur de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, artisan de la Paix des Braves et député d’une circonscription presque aussi grande qu’un continent s’est raconté et a raconté sa région sur fond de musique country.

Récit d’une virée en pick-up, de Val-d’Or à Radisson et retour, avec des escales dans une douzaine de villes et de communautés, ce livre dépeint un vaste territoire, essentiel pour le Québec et pourtant inconnu. Se révèle une terre défigurée par l’extractivisme et la crise climatique, mais repensée, partagée, négociée activement par un gouvernement régional paritaire unique au Canada, formé de Cris et de Jamésiens. Grâce à son guide, l’auteure découvre un paysage en mutation, un laboratoire politique insoupçonné, des personnages étonnants : celles et ceux qui bâtissent, sur le socle minéral du bouclier canadien, une nouvelle cohabitation complexe et effervescente.


Le mercredi 12 avril 2017 à 20h00
ÉLISÉE RECLUS - AVANT LES RUISSEAUX ET LES MONTANGNES

Dans le cadre du festival Colères du présent, prrésentation-débat en présence de l’auteur, Thomas Giraud, dès 19h45 à la librairie (23 rue Voltaire Paris XIe, m° Rue des Boulets)

En imaginant ce qu’ont pu être certains épisodes de la vie d’Elisée Reclus (1830-1905), avant qu’il ne devienne l’auteur d’Histoire d’un ruisseau et Histoire d’une montagne, ce premier roman nous met dans les pas d’un personnage atypique et toujours d’une étonnante modernité.


Le mercredi 26 avril 2017 à 20h00
L’HOMME SUPERFLU

Présentation-débat en présence de l’auteur, Patrick Vassort, dès 19h45 à la librairie (23 rue Voltaire Paris XIe, m° Rue des Boulets).

Loin de la fin de l’histoire annoncée par certains, la modernité assaillit désormais de toute part l’humanité de l’homme. Le règne de la compétition généralisée soumet l’expérience vécue des individus et des groupes humains de la planète à des bouleversements perpétuels.

L’idéologie capitaliste façonne les consciences et prédispose les masses – salariés et consommateurs – à subvenir aux besoins de la machine productiviste. Le capital est plus puissamment armé que jamais pour exercer une domination diffuse, mais totale (économique, culturelle, politique, sociale, psychologique…), sur les institutions, la nature et l’homme.

Une telle domination ne peut tenir qu’à condition de passer pour naturelle. Partant d’une critique des travaux de Louis Althusser, l’auteur décrit l’émergence et le rôle de ces « appareils stratégiques capitalistes » mondialisés que sont le sport, l’éducation, les médias, l’industrie culturelle ou encore l’armée, dans la subordination des populations. Ce faisant, il met en lumière les catégories centrales du « projet » qui requiert désormais notre adhésion : l’élimination de la complexité et de l’altérité par l’accélération de la marchandisation et du divertissement, la production d’une masse atomisée d’individus privés de toute puissance d’agir, l’organisation des rapports de production autour de la notion de superfluité. Derrière ce projet capitaliste resurgit ainsi, sous un nouveau jour, l’un des traits majeurs des expériences totalitaires du XXe siècle, selon Hannah Arendt : la superfluité de l’homme lui-même comme principe ordonnateur du monde.


Le jeudi 27 avril 2017 à 18h30
RENDEZ-LES-NOUS VIVANTS !

Présentation-débat en présence de l’auteur, John Gibler, co-organisé avec le CMDE et le CSPCL dès 18h30 à la librairie (23 rue Voltaire Paris XIe, m° Rue des Boulets).

La nuit du 26 septembre 2014 à Iguala, dans l’État du Guerrero, 6 personnes ont été assassinées et 43 étudiants de l’école rurale d’Ayotzinapa ont disparu. Au Mexique, où l’État et le narcotrafic ont fusionné, où plus de 27 000 personnes sont portées disparues, cette tragédie a été celle de trop. « L’affaire » des 43 étudiants d’Ayotzinapa a réveillé la société mexicaine dans ses bases les plus profondes et a suscité un élan de solidarité internationale.

John Gibler s’est rendu sur les lieux quelques jours après les faits pour comprendre. Pendant près d’un an, il s’est entretenu avec les rescapés, les témoins des attaques et les parents des disparus. Ce livre est fait de leurs voix.


Les débats déjà organisés par Quilombo
Le vendredi 19 mai 2017 à 19h00
Quartier en guerre

Apéro-vernissage en présence des éditeurs, dès 19h00 à la librairie (23 rue Voltaire Paris XIe, m° Rue des Boulets).


Le mercredi 22 mars 2017 à 20h00
Aux origines de la décroissance

Vernissage de l’exposition des dessins du livre et présentation-débat en présence de plusieurs auteurs dès 19h45 à la librairie (23 rue Voltaire Paris XIe, m° Rue des Boulets).


Le mercredi 15 février 2017 à 20h00
Les luttes et les rêves

Présentation-débat en présence de l’auteure, Michelle Zancarini-Fournel, dès 19h45 au CICP (21 ter rue Voltaire Paris XIe, m° Nation/Rue des Boulets).


Le mercredi 8 février 2017 à 20h00
La Colonisation du savoir

Présentation-débat en présence de l’auteur, Samir Boumédienne, dès 19h45 à la librairie (23 rue Voltaire Paris XIe, m° Rue des Boulets).



Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net