ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Les sentiers de la gloire


Lors de la guerre de 1914-1918, un régiment français, épuisé par les combats précédents, reçoit l’ordre d’enlever d’assaut une position allemande réputée imprenable. Le feu est si nourri que les soldats qui ont pu sortir de la tranchée sont cloués sur place. L’échec de l’attaque déclenche la colère du général qui l’a commandée. Il veut des "fusillés pour l’exemple". Trois soldats, pourtant parmi les plus courageux, sont choisis par leurs officiers et traduits, pour lâcheté face à l’ennemi, devant une cour martiale expéditive.
Condamnés, ils sont fusillés le lendemain, pour que d’autres soldats continuent de marcher vers l’abattoir. "Pour le bien de la patrie", commente un officier. Telle est la trame du roman d’Humprey Cobb, écrit et publié en 1935. Il reprend des faits réels. Dès le début de la guerre de 1914-1918, l’état-major de l’armée française avait obtenu du gouvernement la mise en place d’une justice militaire d’exception, habilitée à juger, rapidement et pour l’exemple, tous les cas de désertion ou d’insubordination.
2 500 militaires furent condamnés à mort, 600 furent exécutés. Presque un siècle plus tard, un petit nombre d’entre d’eux seulement ont été réhabilités.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net