ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Les extrêmes droites en France

De la traversée du désert à l’ascension du Front National (1945-2008)


Depuis l’épuration qui suit la Libération au second tour des élections présidentielles de 2002, l’extrême droite en France qui a parcouru un long chemin qui lui a permis de s’inscrire durablement dans le paysage politique français.
L’étude de l’extrême droite est un exercice délicat. S’il n’y a pas d’extrême droite unique et homogène, elle n’est pas pour autant simplement une droite qui surenchérit sur les valeurs de la droite classique. Pendant plus d’un demi-siècle, cette famille politique, souvent occultée, s’est diversifiée. C’est un ensemble indéterminé, parfois difficile à appréhender dans un tout. Catholiques intégristes et païens, monarchistes, régionalistes, partisans d’un Etat fort, nostalgiques du 3e Reich, nombreuses sont les divisions idéologiques qui peuvent séparer ses membres.
L’auteur scande en trois époques la reconstruction des extrêmes droites. La première période (1944 à 1968), profondément marquée par l’épisode de la guerre d’Algérie, est le ferment de nouvelles organisations. La seconde, qui court de 1969 à 1974, est celle de la reconstruction idéologique menée de front avec un activisme violent. Enfin, les années 1974-2008 sont celles de l’unification des extrêmes droites et de l’ascension du Front national.
Le déclin électoral récent de la formation de Jean-Marie Le Pen et la crise qui couve en son sein ne peuvent malheureusement pas laisser penser qu’on en a fini avec ces courants antidémocratiques qui trouvent leurs origines dans l’histoire des deux siècles derniers. Un ouvrage indispensable pour comprendre les méandres des extrêmes droites françaises qui n’ont pas dit leur dernier mot.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net