ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Jean Baudrillard

Ou la subversion par l’ironie


On ne peut pas dénoncer « la société de consommation » sans se référer aux analyses de Jean Baudrillard (1929-2007). Le démontage de la publicité et la mise en lumière de son omniprésence manipulatrice sont au cœur de son premier grand livre. La décroissance, qui implique de s’extraire de la religion de la croissance et de l’économie, trouve aussi, dans un autre de ses livres majeurs, L’économie politique du signe, les arguments pour déconstruire la prétention de l’économie à dire le réel.

Baudrillard résiste pourtant à l’appropriation pure et simple dans une perspective de transformation sociale. Car si sa critique du système touche juste, les conclusions qu’il en tire sont si radicales qu’elles tendent à neutraliser l’action. L’entretien totalement inédit que nous publions à la suite de l’analyse détaillée de Serge Latouche éclaire ainsi la singularité et la dualité de cette figure, dont l’œuvre toute entière tourne finalement autour du désenchantement mélancolique de la modernité, entre révolte rentrée et subversion ironique.

15 pages d’entretien inédit de Thierry Paquot avec Jean Baudrillard (1997)


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net