ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Mon suicide


Roorda est, en 1925, un homme fatigué, endetté, insomniaque. Il aimerait pouvoir jouir sans entrave de la vie, mais ne peut se plier au carcan imposé par une société qui, par l’argent et les conventions sociales comme le mariage, empêche l’homme d’être ce qu’il est. Il décide donc de la date de sa mort. Avant de se tirer une balle en plein coeur, il rédige Mon suicide, qu’il adresse à ses proches comme une sorte de testament.
Dans ce texte empreint d’un pessimisme joyeux, il explique sa décision de recourir à la seule échappée qui lui semble possible. Sous l’amertume d’un homme perce cependant un grand amour pour la vie, empli de vitalité et d’ivresse, que la morale et les lois nous refusent. Or, à celui qui "n’a aucun goût pour les travaux forcés, il reste une ressource : c’est de s’en aller".


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net