ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Exercice de résistance

relire la déclaration des droits de 1793


En France et ailleurs, des citoyens s’autorisent à rêver une transformation si radicale des règles du jeu politique, qu’elle accoucherait d’un monde tout autre où il s’agirait simplement de redevenir humain. Rêver, imaginer, mettre en mots ce désir n’est pas un simple exercice de style, mais bien un exercice de résistance à l’oppression.
Face à la monstruosité faite norme, les révolutionnaires français avaient, en leur temps, voulu offrir aux êtres humains une Déclaration des droits de l’homme et du citoyen pour juger les situations politiques qu’ils allaient traverser. Elle devait en faire des veilleurs capables de sauvegarder la liberté politique. En confrontant chaque article de la Déclaration de 1793 à une situation présente, Luce Faber montre qu’ils n’ont pas œuvré en vain. 1793 pourrait redevenir matière à notre rêverie politique.
Formes vives a transformé chaque article en une affiche pour une exposition de l’université populaire du XVIIIe arrondissement (UP18), le rapport passé présent a été élaboré dans des ateliers d’écriture au printemps 2016,
qui ont pris place à Nuit debout, à l’UP18, au Palais de Tokyo pendant l’exposition Vision, la recherche en art et en design.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net