ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Souvenirs


« Créer, même et surtout ici, c’est résister, c’est espérer, c’est vouloir vivre. »

À l’arrivée dans les camps tout vous était ôté : bagages, vêtements, objets personnels, photos... vos cheveux étaient tondus. La moindre trace de votre vie d’avant devait disparaître. Les femmes dont il est question dans ce livre ont toutes été arrêtées pour faits de résistance. La plupart d’entre elles ont été déportées à Ravensbrück et dans des kommandos liés à ce camp. Face au processus de déshumanisation mis en œuvre par les nazis, elles s’appliquèrent à mettre en place dans le quotidien du camp une autre forme de résistance. Là où manquait l’essentiel, elles s’appliquèrent à remplacer la nécessité par le superflu. Dessiner, écrire, coudre, broder... Elles détournèrent les matériaux avec lesquels elles étaient contraintes à la fabrication de pièces pour la machine de guerre allemande pour fabriquer les objets photographiés dans ce livre à carnets, broderies, ceintures, chaussures, chapelets, bijoux, jouets...
Montrer ces objets, raconter les histoires qui leur sont attachées, c’est autant parler de ces femmes qui sont revenues que préserver la mémoire de leurs compagnes tuées par les nazis. C’est montrer des traces de cette force de vie qui a pris le dessus sur la barbarie.

Marie Rameau est photographe et membre du Conseil d’administration de l’association Germaine Tillion. Depuis de nombreuses années, elle rencontre et écoute ces femmes, et photographie ces objets.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net