ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Dans le sillage de la lutte


e 27 septembre 2005, une quarantaine de marins de la SNCM, pour la plupart syndicalistes du Syndicat des travailleurs corses, appareillaient le cargo mixte Pascal-Paoli amarré à Marseille afin de le ramener à son port d’attache : Bastia. Au sein de la SNCM, la lutte contre la privatisation de la compagnie, orchestrée par l’Etat au profit du fond d’investissement Butler, durait depuis plusieurs semaines. Fidèles à leurs convictions de créer une compagnie publique corse, ces travailleurs entendaient « rendre un outil de travail et de développement à son légitime propriétaire, le peuple corse ». Pour cette action, quatre syndicalistes du STC ont été poursuivis, parmi lesquels Alain Mosconi, secrétaire de la section STC-Marins. Il sera condamné à un an de prison avec sursis en 2009.

Huit ans après cette action forte de réappropriation de leur outil de travail par des travailleurs, Alain Mosconi publie un livre (éditions Albiana). Militant indépendantiste clairement engagé à gauche, il revient sur les raisons de son combat pour la libération nationale et sociale de son pays, sur les luttes menées au sein de la SNCM, notamment celle de 2005, mais aussi sur ses espoirs pour la Corse et son peuple.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net