ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Perdre ma vie est un risque plus grand que celui de mourir


Andréa partageait sa vie avec un groupe d’amis qui, comme elle, refusaient le travail salarié et la société qui l’organise. En 1985, elle apprend qu’elle a un cancer. Après opération, rayons et chimiothérapie, elle n’a plus espoir de guérir. En 1990 on lui propose un traitement expérimental. Elle met alors à exécution une décision qu’elle avait prise depuis longtemps, celle de rompre radicalement avec le milieu hospitalier et médical, cela pour garder l’initiative de sa fin. Son choix est fait. Avec la complicité de ses amis elle fait « tout un flan d’une histoire banale ». 25 ans après, nous republions les textes qu’elle adresse à ses amis et à ses infirmières pour affirmer cette rupture.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net