ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Mémoire d’un rouge


« Je ne pourrais en aucun cas raconter la curieuse existence qu’il m’a été donné de vivre sans aborder cette longue période pendant laquelle j’ai été ce que cette vieille brute de sénateur McCarthy se délectait à appeler “un porteur de la carte du Parti communiste”. Lors de mon unique confrontation avec lui, je tentai vainement de lui enseigner quelques-unes des vérités les plus évidentes de l’histoire américaine. Il se mit dans une colère noire et rugit que je n’avais qu’à en faire un livre. »

Né dans une famille pauvre d’origine ukrainienne, Howard Fast (1914–2003) devient écrivain à l’âge de dix-huit ans. Il adhère au parti communiste à la fin de la Seconde Guerre mondiale – et le quitte en 1956, après la dénonciation des crimes de Staline, sans renier aucune de ses convictions. En 1950, alors qu’il compte parmi les auteurs américains les plus estimés, il est victime du maccarthysme et interdit de publication. Il dit à ce sujet : « Je suppose que c’est en soi une sorte de distinction. » Il passe trois mois en prison, où il commence l’écriture de Spartacus, son œuvre la plus célèbre. Mémoires d’un rouge est le récit intime d’une période tourmentée de l’histoire américaine et de la trajectoire d’un écrivain prolifique, toujours soucieux de raconter le destin des humbles et des opprimés.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net