ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Les arbres doivent-ils plaider ?

Vers la reconnaissance de droits juridiques aux objets naturels


En 1972, Christopher D. Stone, juriste américain, publie un texte qui allait connaître une renommée internationale : Should trees have standing. Il y propose d’accorder des droits aux objets naturels, ce qui permettrait d’engager des poursuites et d’obtenir réparation au nom de la défense de la nature « en soi et pour soi ».
Le texte est vite devenu un classique de l’écologie politique en langue anglaise ; le passager clandestin en offre la première traduction française. Stone s’interroge sur ce que signifie « être sujet de droits » ; sur ce qu’implique de prendre en compte les intérêts de la nature « pour eux-mêmes » (et non par référence aux intérêts des humains) ; et sur la manière juridique d’y parvenir.
Sa réflexion prend tout son sens alors que cette question des droits de la nature est de plus en plus présente dans des jugements récents (ainsi, 2017, un fleuve néo-zélandais s’est vu doter du statut de personnalité juridique, avec tous les droits et les devoirs attenants).


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net