ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Le piéton de New-York


Un esprit libre et critique, érudit et militant, dit ce qu’est la ville et ce qu’elle pourrait être si la spéculation était jugulée et la circulation automobile maîtrisée ; il admire les bâtiments qui allient la qualité des espaces et leur convenance à ses habitants, mais critique - sévèrement - ceux qui privilégient l’image sans se soucier de l’usage. C’est écrit dans les années 1950, mais spéculation et pollution n’ont fait que croître et les bâtiments sont toujours là ; certains (l’Unesco, l’immeuble de Le Corbusier à Marseille) sont familiers du lecteur français.
"La ville existe - écrivait-il - non pour la circulation des automobiles mais pour le bien-être et la culture des hommes."


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net