ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

L’anarchisme sous la Révolution

De la table rase institutionnelle à la contestation permanente des lois


La Révolution française ne compta pas d’anarchistes dans ses rangs et chercher à prouver le contraire serait anachronique. Toutefois, au fil des évènements, de façon marginale ou implicite, émergent des revendications qui préfigurent l’anarchisme du 19ème siècle. Ainsi, le rejet de la monarchie et de la tyrannie évolue vers une critique générale du pouvoir et des institutions. De même, l’esprit de « table rase » implique un rejet généralisé des lois et des traditions allant jusqu’à l’idée de « révolution permanente ». C’est alors le retour à l’ordre étatique et à toute forme d’obéissance qui est contesté.

A travers l’étude d’auteurs qui ne sont pas habituellement perçus comme anarchistes (Condorcet, Sieyès, Marat...), il s’agira donc dans ce livre de défendre l’idée que toute séquence révolutionnaire génère des comportements anarchistes, même si ceux-ci ne sont pas explicites ou assumés comme tels.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net