ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Journal de déportation


Alors qu’il était déporté sur les îles de Limnos et Makronissos, entre 1948 et 1950, Ritsos tenait un journal poétique. Chaque matin, malgré les terribles conditions de détention, il se réveillait avant tout le monde pour écrire ses poèmes, sur des petits carnets ou des paquets de cigarettes. Le quotidien et l’amertume du détenu, dans la poésie de Ritsos, y font entendre les silences de la pierre et parler les oublis de l’histoire.
J’essaie de comparer un nuage à un cerf. Je ne peux pas. Avec le temps se raréfient les bons mensonges.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net