ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Victor-Marie, Comte Hugo


Charles Péguy eut un ami. Un de ces amis de plein vent auxquels on confie le tout venant et le plus précieux, c’est parfois tout un. Cet ami s’appelait Daniel Halévy. Il fut collaborateur des Cahiers de la quinzaine, et ses textes avec ceux de Péguy se croisaient, toujours se cherchaient, se rencontraient parfois. Il était le tout proche, le voisin, le confident de la pensée, des faiblesses et des bonheurs de la pensée, des hésitations et des ferveurs. L’amitié un jour fut blessée : à l’occasion d’un livre d’Halévy sur l’affaire Dreyfus où Péguy trouva de la froideur, de la distance, de la réserve. Mais Péguy n’est pas de ceux qui s’accommodent, qui font le dos rond, qui évitent ou oublient. Alors il écrit une très longue lettre d’ami blessé à Halévy : cette longue lettre, cette longue marche entre amis qui devisent, qui causent en marchant sans regarder l’heure devient à elle seule un livre comme il n’y en sans doute pas beaucoup dans la vieille histoire de l’amitié.

L’ouvrage est accompagné d’une préface de Christian Mouze.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net