ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Roman


L. a failli être emportée par une rupture d’anévrisme. Elle a cependant échappé à la mort. Elle venait de faire paraître un essai sur les amours occultées de trois passionnées, trois " aimantes inouïes ", selon l’expression de Rilke, qui ont vécu dans l’ombre de grands hommes : Taos Amrouche, l’amante de Jean Giono, Catherine Pozzi, la Béatrice de Paul Valéry, Camille Claudel, la " divinité " de Rodin.
Rendue à la vie, L. fait retour sur ce qui a compté dans son existence : les livres et l’écriture d’une part, de l’autre deux personnages dont on pourrait dire que tout les oppose : B. , le compagnon des dernières années, le grand rationaliste, et Roman, un jeune homme né à Montevideo, arrivé en France à l’âge de six mois, qui est de ces égarés qu’on dit " fous ". Pour L. , qui est à la poursuite d’un rêve, celui de découvrir en l’autre un frère de substitution, un véritable alter ego, Roman joue le rôle du jumeau perdu et retrouvé.
La passion, la folie et la mort cheminent de concert dans ce tableau d’une résurrection, dont le dernier mot pourrait bien être l’impossible quête, la quête d’un double sublimé en qui s’exiler.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net