ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Principes élémentaires de propagande de guerre


Hostile à l’entrée en guerre de la Grande-Bretagne en 1914, Arthur Ponsonby publie un texte qu’il est possible de résumer en dix “commandements”. Anne Morelli a systématisé ceux-ci en dix chapitres, qui forment la trame de cet ouvrage. Pour chacun de ces principes élémentaires de la propagande de guerre, l’historienne s’est attachée à démontrer qu’ils n’étaient évidemment pas à l’œuvre dans la seule Première Guerre mondiale et que, depuis, ils ont également été utilisés régulièrement par les parties en présence. La pratique du nouveau président des Etats-Unis, le Prix Nobel de la Paix Barack Obama, n’y fait pas exception.

1. Nous ne voulons pas la guerre.
2. Le camp adverse est le seul responsable de la guerre.
3. L’ennemi a le visage du diable.
4. C’est une cause noble que nous défendons et non des intérêts particuliers.
5. L’ennemi provoque sciemment des atrocités ; si nous commettons des bavures, c’est involontairement.
6. L’ennemi utilise des armes non autorisées.
7. Nous subissons très peu de pertes ; les pertes de l’ennemi sont énormes.
8. Les artistes et intellectuels soutiennent notre cause.
9. Notre cause a un caractère sacré.
10. Ceux qui mettent en doute la propagande sont des traîtres.

Historienne, Anne Morelli est professeure à l’Université libre de Bruxelles où elle enseigne, notamment , la critique historique appliquée aux médias modernes. Elle analyse ici, systématiquement les « trucs » que tous les services de propagande des nations modernes utilisent pour ranger l’opinion publique à leurs côtés.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net