ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Les obus miaulaient


Avez-vous vu les Zeppelins
Et sont-ils de bien gros moustiques
Qui troublent les cieux opalins
Pendant vos aubes pathétiques  ?
J’espère que l’engin germain
Ne jettera pas de ses bombes
Sur le boulevard Saint-Germain
Où dans un haut nid de Colombes

Il y a cent ans, en décembre 1914 Apollinaire s’engage dans l’armée française et part sur le front de Champagne en avril 1915. Ces lettres-poèmes adressées à son ami André Dupont racontent l’attente de la guerre, étrangement enthousiaste, et les premiers jours sur le front où pointent déjà la crainte des obus, des zeppelins, et la nostalgie des jours passés sous le soleil de Nîmes.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net