ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Les Éditions Libertaires




OPTIMISTES, DÉTERMINÉS : LIBERTAIRES JUSQU’AU BOUT !

Proches de la Fédération Anarchiste, les Éditions Libertaires existent « véritablement » depuis dix ans, selon leur coordinateur Jean-Marc Raynaud. « Il y a une vingtaine d’années, une bonne part de notre équipe actuelle était en charge des éditions du Monde libertaire (les éditions de la FA). À un moment, nous avons passé, comme il se doit, le relais à d’autres camarades. Mais nous avions prit goût à l’édition. D’où l’idée de mettre sur pied une structure éditoriale libertaire autonome et amie de la FA dont nous sommes tous membres. » Il s’agit donc d’une « demi-douzaine de personnes », parmi lesquelles Franck Thiriot, Wally Rosell, Dominique Lestrat – noms qui ne sont pas inconnus dans la mouvance libertaire. Basé à l’île d’Oléron, décentralisation oblige, le projet éditorial est aussi iconoclaste par rapport aux classiques maisons d’éditions du système capitaliste dans sa recherche d’adéquation entre l’idéologie prônée et les méthodes de réalisations. « Nous avons eu maintes propositions pour faire imprimer nos livres en Chine, en Slovénie, en Corée du nord… À moitié prix de ce que ça nous coûte actuellement. En France même de grosses boîtes capitalistes nous font également des propositions surréalistes. Et alors ? Quel sens aurait notre projet et notre militance si nous nous acoquinions avec ces esclavagistes. La liberté n’a-t-elle pas un prix, et, donc, un coût ? » Là où le capitalisme globalisé impose la recherche du moins cher, les Éditions Libertaires font d’autres choix, notamment celui d’être imprimées par la SCOP toulousaine Imprimerie 34 - jusqu’à sa récente fermeture, et maintenant par l’imprimerie de Pays qui a pris la suite -, laquelle « pratique l’égalité des salaires et n’a jamais compté son aide à maints groupes militants », ou celui, similaire, d’être diffusé en librairies via Hobo diffusion, structure qui regroupe un bon nombre d’éditeurs libertaires ou apparentés. Il n’y a, dans le même esprit, ni subventions, ni emplois aidés : aucune prise de risque de compromettre l’indépendance vis-à-vis de l’ordre établi. Mis à part l’imprimeur ou le graphiste qui « font des prix d’amis », tous les contributeurs des Éditions Libertaires sont bénévoles.

C’est dans ces conditions que sortent pas moins d’une quinzaine de titres par an, regroupés en autant de collections, sur des sujets et des genres variés ayant traits à l’idée libertaire, de l’école à la BD, de l’histoire des mouvements révolutionnaires à des études précises sur l’économie contemporaine, des biographies d’anarchistes illustres ou méconnus, des romans, des affiches de la guerre d’Espagne, des précis d’athéisme d’hier comme d’aujourd’hui, etc. Citer leur catalogue serait par trop laborieux tant il est conséquent, mieux vaut aller le consulter directement ! Les titres sont évocateurs : Les bagnes d’enfants et autres lieux d’enfermement, La peste monothéiste, Louise Michel en Algérie, Les milieux libres – vivre en anarchiste à la Belle Époque en France, Mieux vaut boire du rouge que broyer du noir, Espagne 1936-1975 – les affiches des combattants de la liberté, Le mandat impératif de la Révolution française à la Commune de Paris, etc.

Malgré tout, les ventes sont en baisse... Mais pas le moral : « dans tous les cas de figure, nous sommes indestructibles. Car nous ne dépendons de personne. Mais notre objectif n’est pas de survivre. Il est, à notre échelle, de faire vivre l’idéal libertaire ». D’autant plus qu’« après la faillite de l’escroquerie marxiste-léniniste, le capitalisme fou - et ses idiots utiles de la social-démocratie - est en train d’imploser en vol. À tous les niveaux. Politique, économique, social, écologique… Alors, de même que quand on a un cancer en phase terminale, on va quand même voir le sorcier, de même de plus en plus de gens s’intéressent au dernier projet sociétal n’ayant pas trop de gamelles au cul. Et puis, l’évolution technologique au niveau de l’imprimerie est telle qu’aujourd’hui, il est aisé (financièrement parlant) d’imprimer des livres. »

Alors non, pas de raisons de s’arrêter là.

Les Editions Libertaires

35, allée de l’Angle

Chaucre

17 190 St-Georges-d’Oléron

tel : 05 46 76 73 10 - fax : 05 46 76 82 60

editionslibertaires@wanadoo.fr

L’équipe de Quilombo vous présente des éditeurs engagés. Une table présentant les principaux livres leur est dédiée à la librairie et vous pouvez bien sur nous commander tous les titres par correspondance.

Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net