ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Le crime du Bengale

La part d’ombre de Winston Churchill


Inconnue en Europe ou sous-estimée, la grande famine du Bengale de 1943 est l’une des tragédies, un des grands crimes, de la IIe Guerre mondiale. Selon l’auteure, elle fit au bas mot 3 millions de victimes et la responsabilité du gouvernement anglais, dirigé par Winston Churchill est écrasante. Elle est due principalement aux réquisitions massives des ressources alimentaires et des moyens de transports de cette province opérées par le colonisateur, qui, d’une part, ne voulait rien laisser aux Japonais s’ils l’envahissaient, et, d’autre part, voulait nourrir en priorité les troupes britanniques opérant au Moyen-Orient ainsi que la population de la Grande-Bretagne.
Fondé sur de nombreux témoignages oraux et l’étude exhaustive de la littérature et des archives relatives au sujet, bien accueilli aux Etats-Unis et outre-Manche, ce livre sur "l’holocauste oublié" (The Independent) révèle "un aspect de la personnalité de Churchill largement ignoré par l’Occident qui ternit considérablement sa réputation" (Time Magazine).


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net