ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

La révolution allemande

1918-1923


Novembre 1918 : à Kiel, les équipages des cuirassés hissent le drapeau rouge et de là, une vague révolutionnaire balaye l’Allemagne. Des conseils d’ouvriers et de soldats se forment dans tout le pays et au bout d’une semaine le leader spartakiste Karl Liebknecht proclame, depuis le balcon du palais impérial, la république socialiste allemande. Divisée dans ses organisations, la classe ouvrière est unanime sur un point : l’heure du socialisme est venue.
Commence alors un dur apprentissage : cinq années de crise révolutionnaire, de grèves et d’affrontements armés. Les révolutionnaires tardent à se détacher d’un parti socialiste puissant qui s’engage immédiatement dans la voie du maintien de l’ordre. En janvier 1919, grâce aux Freikorps, mercenaires payés par la grande industrie, l’insurrection spartakiste est écrasée, Liebknecht et Rosa Luxemburg sont assassinés.
La révolution allemande va néanmoins se poursuivre pendant plus de trois ans, soulevant d’âpres débats jusqu’à Moscou, où les leaders du Komintern s’impatientent. Ainsi alterneront des retraites à contretemps et des épisodes d’aventurisme extrême, pour finir en octobre 1923 par une défaite sans combat.
Chris Harman retrace cette bataille charnière du xxe siècle avec la lucidité du militant révolutionnaire, acceptant l’héritage des vaincus dont les combats éclairent encore les nôtres.
Chris Harman (1942–2009), militant et écrivain britannique, est l’auteur de plusieurs livres sur l’histoire européenne du xxe siècle, comme Class Struggle in Eastern Europe, How Marxism Works ; Russia : How the Revolution Was Lost ; et A People’s History of the World, traduit en français aux éditions La Découverte (Une histoire populaire de l’humanité, 2011).


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net