ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Journal d’un défaitiste


Avant de réaliser les deux chefs-d’œuvre du « journalisme en bande dessinée » que sont Palestine et Gorazde, Joe Sacco a dessiné de nombreuses histoires courtes tenant souvent en une seule page mais pouvant parfois aller jusqu’en à une trentaine de planches. Journal d’un défaitiste présente la quasi totalité de ces travaux journalistiques et autobiographiques, où figurent notamment des histoires de guerre : Quand les bonnes bombes tombent sur les méchants, qui retrace l’histoire des bombardements des populations civiles, Plus de femmes, plus d’enfants, plus vite, où Sacco raconte les expériences endurées par sa mère lors de la Seconde Guerre mondiale à Malte et Comment j’ai aimé la guerre, suite de récits plus personnels et plus proches des derniers travaux de Joe Sacco, réflexion passionnée et caustique sur la couverture médiatique de la Guerre du golfe.
S’en suivent des histoires telles que En compagnie des longs cheveux, pièces de journalisme-gonzo sur la tournée européenne d’un groupe de rock, que Sacco suit sur les chemins de tous les excès et, pour terminer, une série de courts récits où l’auteur laisse libre cours à sa débordante veine satirique. Journal d’un défaitiste condense tous les sujets que Joe Sacco affectionne dans une sorte d’inventaire de ses formidables talents journalistiques. De fait, les lecteurs de ses œuvres plus récentes pourront retrouver dans ce livre son trait expressif, sa prose brillante et ses commentaires subtils.

Cette nouvelle édition a été entièrement revue et corrigée et est présentée dans une nouvelle maquette sans la collection qui regroupe tous les ouvrages de Sacco publiés chez Rackham.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net