ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Héros-Limite


Exquise saveur de l’artisanat.

Depuis 1994, sous le nom d’Héros-Limite, sont conçus, fabriqués, publiés des livres. Pas seulement édités : s’il s’agissait, pour les genevois Alain Berset, Gaia Biaggi et Georges Mischuga, de « publier les livres qui manquaient », il était aussi évident de « monter un atelier typographique, composer et imprimer des textes, donner une forme à un contenu : fabriquer des livres » ; en effet, « tout le problème est là, comment faire entrer un texte ou une image dans un livre ? » Cette interdépendance entre le contenant et le contenu est tout sauf quelconque. « Faire de l’édition, c’est aussi faire œuvre, fabriquer des livres qui ne soient pas de simples sacs à mots mais des objets investis d’esprit. Chacun de ces objets forme une pensée, un univers ; possède une vie propre, des contours singuliers. Ils sont faits pour être vus les uns à côté des autres, pour parler les uns avec les autres. Les livres qui constituent le catalogue sont les éléments d’une construction et d’un assemblage secret et inconscient : pour autant que la lecture soit elle-même « invention » ». C’est grâce à cette extrême attention au bel ouvrage que les titres d’Héros-Limite ont la pertinence qui fait s’ébaubir le bibliophile, le simple amateur ou le curieux de passage. Ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur de tels petits trésors ! « Associer un atelier d’imprimerie typographique à une maison d’édition était lié à une perception de la littérature. Un point de départ. Nous pensons toujours que l’écriture ne peut être qu’artisanale et que les conditions dans lesquelles un livre se conçoit ne sont pas indifférentes ou anodines. »

En quatre collections, géographie(s) – feuilles d’herbe – timbres – courts lettrages, la centaine de titres publiés (jamais plus de douze par an) peut s’inscrire dans la petite édition militante (Écrits sociaux d’Élisée Reclus, La Scierie dont l’auteur est inconnu, mais aussi par exemple Camarade Kisliakov de Panteleïemon Romanov, roman qui a beaucoup à nous appendre) comme dans la réédition de classiques oubliés ou d’inédits contemporains. L’argentin Jorge-Luis Borges et l’anglais Gerald Durrel, le roumain Ion Luca Caragiale et les allemands Else Lasker-Schüler et Kurt Tucholsky, l’américaine Rosemarie Waldrop et le provençal Jean Giono se retrouvent ainsi côte à côte dans cette communion de la typographie, du verbe et de la pensée. On trouve aussi de la poésie (Héros-Limite est le titre d’un recueil du poète roumain Ghérasim Luca, Feuilles d’herbe celui d’un recueil du poète américain Walt Whitman...), de Rose Ausländer à Charles Reznikoff, genre littéraire que l’époque voudrait bien mettre de côté une fois pour toute - remplacer la beauté, la plénitude, la contemplation émerveillée par la soumission et la consommation, n’est-ce pas l’essence du projet libéral-industriel ? Pour illustrer cette résistance, Le chemin étroit vers les contrée du Nord de Bashô, Abel dans la forêt profonde de Tamasi et Pourquoi regarder les animaux ? de John Berger sont parmi les titres qui ont eu le plus de succès - et ce ne sont pas franchement des best-sellers archi-médiatisés sur Internet ou mis en avant chez Cultura.

S’ils avouent être adeptes de la « navigation à vue » dans l’organisation de leur travail, il suffit de gratter un peu pour voir qu’il ne s’agit que de modestie et non de laisser-aller. Les trois membres sont « plus ou moins payés [et] l’une est salariée à mi-temps. De nombreuses personnes bénévoles travaillent régulièrement ou ponctuellement autour des différents projets et collections ». « Les mises en page et couvertures sont aujourd’hui réalisées par Gaia Biaggi, elles se font aussi de façon collective ou encore à tour de rôle... Les tâches éditoriales et administratives sont réparties selon les disponibilités. Les traductions sont effectuées par des « professionnel/les » rémunérées, sauf exception. » Alain Berset choisit les titres, les Belles Lettres assurent la diffusion-distribution derrière, et « les libraires sont nos meilleurs alliés. »

Pour résumer, « seul nous importe le livre imprimé avec de l’encre, sur du papier. »

Éditions Héros-Limite

Alain Berset, Gaia Biaggi, Georges Mishuga

Case postale 266

CH – 1211 Genève 8

http://www.heros-limite.com/

editions@heros-limite.com

L’équipe de Quilombo vous présente des éditeurs engagés. Une table présentant les principaux livres leur est dédiée à la librairie et vous pouvez bien sur nous commander tous les titres par correspondance.

Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net