ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Centrafrique : un destin volé

Histoire d’une domination française


Embourbée dans une guerre civile qui ne dit pas son nom, la France désigne le responsable : Michel Djotodia. Début janvier 2014, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, effectue une tournée auprès des parrains de la Centrafrique pour leur faire valider le départ de Djotodia. Une semaine plus tard, celui-ci annonce sa démission et s’envole pour le Bénin. François Hollande déclare alors : " Nous n’avons pas vocation à choisir les dirigeants de la Centrafrique.
[...] Je veux en terminer avec ce qui était, depuis quarante ans, la politique de la France avec la Centrafrique comme avec une partie de l’Afrique, où on défaisait et on faisait les présidents de ces pays." Des compagnies concessionnaires au sacre de Bokassa, des mutineries durant les années 1990 à l’assaut de l’armée française sur Birao en 2007, cet ouvrage revient sur ce qui a fait de la République centrafricaine un pays emblématique du système de la Françafrique.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net